La route des Keys est une lente descente vers un inhabituel mais stupéfiant écosystème. Quel que soit le côté où se pose votre regard, sur plus de 120 miles, rien d’autres que de l’eau couleur émeraude et plus de 400 îles.

Les Keys ont connues les guerres, les incendies, les ouragans, les invasions de moustiques… au début du 20ème siècle, causant des fluctuations entre fortune et pauvreté.
C’est en 1938 que l’US 1 fut terminé sur les ruines du chemin de fer construit par Henry Flagler (ravagé par l’ouragan de 1935).

Les gens qui vont dans les Keys trouvent une eau calme et chaude, une atmosphère reposante ; découvrent une abondante flore tropicale, des oiseaux, des reptiles,  d’innombrables espèces de poissons colorés.

Cependant au fil de cette atmosphère décontracté ne vous attendez pas à trouver des plages impressionnantes et paradisiaques, surtout après les dommages des fréquents ouragans qui n’épargne pas ces îles très exposées.
Vous trouverez le plus souvent de belles plages dans quelques Resort privés sinon vous dénicherez quelques bandes de sables au John Coral Reef State Park, Bahia Honda State Park et Key West. Une exception est Sombrero Beach (MM 50) qui est maintenu par le Conté dont elle dépend.

La devise des Keys et de Key West plante le décor instantanément : venez comme vous êtes !!!

Les Keys sont divisés en 3 parties :

  • Les Upper and Middle Keys
  • Les Lower Keys qui débutent juste après le Seven Miles Bridge
  • Key West, la plus célèbre et la dernière île des Lower Keys, littéralement au bout du chemin 😉

Comment s’y retrouver avec toutes ces îles qui composent les Keys, voici quelques indices :
– Key Largo, située dans les Upper Keys est la première île des Keys  : la capitale mondiale de la plongée sous-marine.

– Islamorada : le lieu de prédilection de la pêche sportive mais offre beaucoup d’autres choses à faire.

– Marathon, au centre de Keys : le lieu pittoresque où l’on se sent chez soit. Marathon est le meilleur point de chute pour rayonner sur les Keys.

– Lower Keys : envie de solitude, ras-le-bol des lieux surpeuplés, ici vous pourrez vous ressourcer avec des escapades nature dans des îles préservés et sauvage.

– Key West, la ville la plus au sud des Etats-Unis : une ville hors du commun, où les résidents se cramponnent farouchement à leur comportement du “vivre et laisser vivre”… Si vous êtes nostalgique de 1968 alors vous vous sentirez bien dans ce lieu, l’esprit bohème est à chaque coin de rue. Des poules se baladent un peu partout dans les rues et les jardins sont habités de carcasses de voitures  et autres objets abandonnés…. Si vous êtes un minimum attaché à l’hygiène et à la propreté : fermez les yeux 😉

Les Keys ne se terminent pas à Key West, à 68 miles nautiques de Key West se trouve un archipel de 7 îlots, dont le Parc National de Dry Tortugas, que Ponce de Leon découvrit en 1513.

Pour l’album photo cliquez ici

Pour une idée de court séjour cliquez ici

Come As You Are

One thought on “Florida Keys : come as you are

  • By JosephClery -

    bctg here

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.