Au-delà des solutions classiques comme l’école internationale ou l’école américaine, il y a des alternatives et il vous reste simplement à composer en fonction de vos souhaits pour vos enfants. Je ne vais pas me lancer dans une énumérations de multiples combinaisons, j’essayerai ici de vous donner des pistes afin de vous guider.

1) Le CNED

Moyennant 100€ par enfant vous bénéficiez des cours par correspondance du CNED en rapport avec le niveau de votre enfant, des évaluations et des corrections par un professeur français.

Vous pouvez aussi choisir le CNED sans correction ni évaluation : gratuit. Pour cela il suffit de se rendre sur le site des cours en ligne. Sur ce site vous trouverez les cours et les exercices du programme. Cependant vous ne disposerez d’aucun justificatif de niveau et de suivi des cours.

Avantages : les enfants suivent le cursus français et maintiennent leur équivalence, vous pouvez vous installer n’importe où dans le pays, c’est économique, vous recevez les cours de toute l’année à l’adresse souhaitez (1 gros cartons/ enfant).

Inconvénient : pas d’intégration et de rencontre d’autres enfants = isolement, apprentissage de l’anglais quasi inexistant, la maman doit être patiente.

Ce qu’il faut savoir : le niveau du CNED pour le primaire est très élevé (programme théorique de l’Education Nationale). Le rythme (emploi du temps) donné par le CNED pour les cours dépend de l’enfant mais est beaucoup moins lourd que ce qui est annoncé.

2) Le CNED avec un répétiteur

Il est possible de trouver dans certaine écoles ou villes des répétiteurs qui regroupent des enfants et leur font suivre le programme du CNED.

Cela peut de faire au sein d’une école, après les cours normaux dans une école américaine par exemple, ou bien c’est une personne (mamam) qui s’occupe de faire les cours aux enfants et les regroupent chaque jour.

3) Le CNED en candidat libre

Vous pouvez aussi choisir le CNED sans correction ni évaluation : gratuit. Pour cela il suffit de se rendre sur le site des cours en ligne. Sur ce site vous trouverez les cours et les exercices du programme, que vous pourrez effectuer à votre rythme (pas de contrainte d’évaluations).

Cependant vous ne disposerez d’aucun justificatif de niveau et de suivi des cours. La contrainte sera que lors de votre retour en France les enfants devront passé un examen afin de déterminer s’ils ont le niveau que vous suggérez.

4) Le “mixage”

C’est un mix entre le CNED et l’école, l’after-care, la fille au paire, la baby sitter…

En fait, c’est la solution que vous composez en fonction de vos envies et de vos moyens. Car le point noir dans la solution CNED est le fait de ne pas parler et apprendre la langue, mais aussi de ne pas se socialiser. Pour ma part, le mixage est la SOLUTION, pas de contraintes de lieu et aménagement flexible de l’emploi du temps scolaire.

En effet, nous avons choisi de scolariser les enfants dans une école américaine en immersion totale = apprentissage de la langue, socialisation… Et de les inscrire au CNED = niveau scolaire français conservé et surtout pas d’examen au retour.

Cependant, nous avons essayé de le faire de façon raisonné. C’est-à-dire qu’il n’y avait pas de réels enjeux pour les enfants à l’école américaine, ils s’y trouvaient uniquement pour apprendre la langue et non pour être les plus performant.

Aussi compte tenu de leur âge nous les avons mis dans le niveau inférieur de leur tranche d’âge. Nous avons choisi de mettre :

– mon fils de 8 ans, en classe de CM1 en France, en 2nd grade équivalent CE1 (car il a sauté une classe et en théorie il devrait être en CE2)

– ma fille de 6 ans, en casse de CP en France, au Kindergarten équivalent GS maternelle.

C’était très bien car de ce fait ils ont appris mais en plus ils avaient la satisfaction d’avoir de bons résultats. Mon fils ramenés les meilleurs notes de sa classe en Spelling (dictée) et ma fille qui apprenait à lire en CP maitrisait aussi la lecture en anglais. Quelle joie, ils adoraient.

A 3.00 PM après la journée à l’école, nous rentrions ils faisaient un pause gouter, piscine, plage, détente… et nous enchainions avec le programme du CNED pendant 2H30/3H.

Ce temps suffisait à faire au moins une séance de tronc commun (français & math) + 1 séquence de matière annexe (SVT,histoire, Géographie, education civique, anglais). Sachant qu’une séquence se décompose en séances ou semaines/jours, c’est-à-dire que généralement une séance représente 1 h de cours en théorie. Ainsi, cela impose de la rigueur et de la concentration de la part de l’enfant qui fait le travail.

Par exemple : lundi soir = 1 ou 2 séance de math, 1 ou 2 séance de français et une séquence (3 séances ou 3 semaines) de SVT, mardi soir = 1 ou 2 séance de math, 1 ou 2 séance de français et une séquence (3 séances ou 3 semaines) de Géographie…

Ainsi, tout est possible. Si vous prévoyez de partir quelques jours pas de soucis si les enfants manquent l’école américaine et vous pouvez vous organiser avec les cours du CNED (travailler le week-end ou un peu plus certains soirs pour prendre de l’avance).

Cette solution n’est pas unique vous pouvez composez à votre guise. En effet, si vous souhaitez privilégier les cours du CNED, vous pouvez choisir de mettre cos enfants dans un after school care de 3.00PM à 6.00 PM, ou encore faire appel à une baby sitter ou jeune fille au paire américaine…

Pour conclure chacun se pose des questions et oppose une réponse, en fonction de tous les éléments les choix se font ou on compose. Une certitude quelque soit la solution adoptée, le seule choix de s’expatrier s’imposera comme un vrai bénéfice pour les enfants.

C’est que du bonheur  😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.