Daytona Beach

Fans de courses de NASCAR, GT, prototypes ou de motos le lieu incontournable dans l’état de Floride est Daytona Beach pour assister à une des courses mythiques qui se court durant l’année.
Pour connaitre le calendrier des courses rendez-vous sur le site officiel de Daytona Beach International Speedway.

Une fois la course choisie tout est indiqué sur le site et tout est organisé à l’américaine comme j’aime à le dire, il suffit de se laisser porter.

Pour une course de NASCAR comptez entre 45 $ et 160 $ pour l’accès à la course. Si vous souhaitez vous rendre au coeur des paddocks cela vous coutera minimum 65 $ pour bénéficier de :
– la musique live tout l’après-midi
– l’accès à la piste avec signature de la ligne de départ
– la rencontre avec certains coureurs
– la chance de jeter un oeil et observer la préparation des voitures dans les garages
– la possibilité d’assister à l’inspection des voitures
– l’accès à la Pit Road, voie où toutes les voitures sont alignés dans l’ordre de départ de la course.
– le défilé des dépanneuses, camions pompiers, ambulances… (pour le plaisir des plus petits) avec le festival des alarmes.
– pré-concert au plus prêt

A l’arrivée à Daytona Beach rien d’apparent, pas de lieu de rassemblement, aucune effervescence spécifique à Daytona Beach, la vie suit son cours… mais lorsque vous arrivez au circuit l’agitation est bien présente.

Tout est organisé, inutile de vous précipitez dans les parkings à la sauvette proposant de 20 à 50$ la place. Sachez que si vous souhaitez vous garer au circuit il faut réserver votre place avec vos billet et cela vous coûtera 30$ la journée.
Sinon il y a un parking gratuit avec navette gratuite, là c’est juste simple, fluide et grandiose. A 3 miles du circuit on vous dirige sur un grand champs, là on vous donne des bracelets pour les enfants afin d’inscrire vos coordonnées, au cas où. Puis on vous invite à grimper dans un school bus (il y en a des centaines qui tournent) qui emprunte une route réquisitionnée dépourvue de circulation.

BoutiqueDaytona

A l’arrivée chaque team possède des camions qui sont transformés en boutique ambulante et vendent tout le nécessaire pour les fans d’un coureur spécifique.
Un petit détour au Midway à l’extérieur du circuit est indispensable, là vous trouverez des simulateurs de course, des stands promotionnels, des concessionnaires, des voitures, des caves à cigars, des bars à vins, des jeux avec dons caritatifs…

Ensuite, direction la Sprint Fanzone (si vous avez optez pour cette option), là vous pénétrez dans un monde à part, limite surréaliste. Ils sont là… les fans, les vrais.
Car le centre du circuit : Ground, est occupé à 65% par des campeurs venus passer les 3 jours de course. Comptez de 220$ à 980$ pour 3 jours de camping.
Ces fans sont venus assister aux 3 jours de course mais ce sont de véritables aficionados, ils sont installés avec leur camping car (the huge one), avec toit terrasse, le 4×4, la piscine, le BBQ… une maison quoi ! J’avoue que je reste admirative face à ce spectacle et je pense que vivre la course ainsi doit être extraordinaire.

Une fois dans la Sprint Fanzone le premier lieu de rendez-vous : le bitum; là n’oubliez pas d’apposer votre nom ou un message pour un coureur sur la ligne de départ, puis détour dans les garages ou vous assistez à la préparation des voitures, avec un peu de chance les mécanos vous offrent un boulon, une bougie… (notre fils était émerveillé par la bougie oferte par un mécano un vrai doudou). Après attente sur la Pit Road afin de voir les voitures se positionner une à une, puis défilé du staff sécurité du circuit, un vrai show (alarmes, klaxons…). Puis le concert avant la course.

Direction les gradins afin de regagner sa place… 7 PM présentation des coureurs qui embarquent dans des picks-up rouge, bleu, blanc afin de faire un tour d’honneur. Ensuite l’hymne national avec les corps d’armée et des soldats qui déploient un drapeau immense et splendide et le passage d’un vieil avion de guerre, simplement émouvant.

Enfin, arrive le départ de la course, 3 tours de chauffe avec la voiture de sécurité et le départ est lancé… Le bruit laisse rêveur. Tout le monde est en haleine attendant un accident, un dépassement…

Après 1 heure et demi c’est la fin, et là tout va très vite. Par exemple pour le Coke zero 400, la conclusion de la course est le feu d’artifice du 4 juillet. C’était tout simplement surprenant le feu d’artifice a débuté à la minute où les voitures ont passées la ligne d’arrivée et le podium et les interviews a eu lieu en même temps. Bizarre 😉

Retour au parking après une journée et une soirée magique. Comptez entre 45 min et 1h pour retourner au parking, car malgré les 9 files et le turn over continue des school bus il y a du monde qui quitte le circuit.

Le Coke Zero 400 et quelques informations supplémentaires (plans, prix…) en image sur Flickr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.